Exposez-vous, Véhiculez votre image

Conseils pour une décoration réussie

Accentuer un endroit est une astuce simple mais extrêmement efficace qui contribuera à donner à votre aménagement intérieur profondeur et caractère. Nous pouvons le faire de deux manières.
La première consiste à accentuer la couleur déjà posée sur les murs. Au lieu de peindre tous les murs en blanc, soulignons l’un d’eux avec une couleur différente. Un tel procédé mettra en lumière la pièce et aidera à lutter contre la monotonie.
Un mur séparé attirera l’œil, c’est pourquoi il est préférable d’utiliser la couleur pour lui donner plus importance dans la pièce.
Nous pouvons attirer l’attention non seulement avec la couleur mais aussi avec les décorations et les accessoires. Le mobilier et les décorations d’intérieur sélectionnés de manière appropriée garantiront une nouvelle qualité à l’espace précédemment utilisé.

Design d’intérieur ou rythme amusant

Le rythme est l’un des éléments les plus importants de la décoration. C’est lui qui détermine la manière dont la pièce « bouge » en utilisant des motifs, des couleurs, des ajouts répétitifs ou bien composés. En gardant le bon rythme, nous unifions l’intérieur et empêchons la création d’un chaos visuel.

Décoration Bar Restaurant Paris étiq

Répétition

Si nous tenons à l’ordre, la solution sera d’utiliser un motif, de l’accentuer ou de le répéter dans la pièce : par exemple, trois petits cadres suspendus dans une ligne verticale, plusieurs oreillers de la même couleur ou un motif assorti de lampes et de rideaux. De tels astuces aideront à organiser l’intérieur, mais il ne faut pas en faire trop pour que l’ensemble ne paraisse pas illisible.

Gradation

Les manières précédentes peuvent être associées à « la gradation ». Ceci est particulièrement vrai dans le cas de la répétition – à quoi ressemblera votre local, alors qu’au lieu de trois objets identiques, nous utiliserons le même modèle, mais dans des tailles ou des couleurs différentes ?

Contrastant

Vous n’avez pas besoin d’un effort énorme pour diversifier et revitaliser votre local, rappelez-vous juste le contraste. Prenez des formes géométriques de forme carré et ronde. Accrochez-les ou placez-les côte à côte, et votre local prendra vie immédiatement. Aimez-vous les motifs floraux ? Remplissez-les avec des motifs géométriques.
Là encore, il faut faire preuve de prudence et de modération.

Rénovation Bar Restaurant Paris étiq

Gardez les proportions

Lors de l’aménagement intérieur, nous ne pouvons pas oublier les proportions. Il est préférable d’utiliser des objets de taille identique ou proportionnelle sur de petites surfaces. Rappelons-nous également du rôle salutaire du blanc ou du vide : laisser un espace inoccupé permettra aux yeux de se reposer et de faire paraître la pièce un peu plus grande. De grands meubles massifs et hauts installés dans les pièces les plus grandes et les plus hautes. Dans une pièce à haut plafond, une petite table basse ne fonctionnera pas – la pièce semblera vide.

L’équilibre est la clé

Lors de l’aménagement des intérieurs, nous devons éviter les surcharges (sauf si nous rêvons d’un style bohème coloré et désordonné). L’accumulation de meubles, d’accessoires et de couleurs ne rendra pas notre pièce plus belle et ne fera que créer une impression d’encombrement et d’anxiété. Maintenir l’équilibre dans l’aménagement intérieur n’est pas difficile et peut avoir un effet bénéfique sur notre bien-être.

Définir le point focal

Il faut déterminer le point principal autour duquel nous allons organiser l’espace Par exemple, dans une brasserie ou un pub ce sera le bar. En y installant des tabourets, nous créerons une atmosphère sereine et relaxante tout en soulignant le caractère des lieux.
En plus d’un bar, ce lieu peut être un centre de réunions ou de conférences : aménager des canapés, des chaises et des tables dans une zone séparée de la foule, où les clients pourront parler librement et prendre un verre. L’attention peut également être portée sur les éléments décoratifs qui caractérisent les lieux. Un grand tableau, un élément décoratif, suspendu de manière à pouvoir être vu de tous les côtés, fera des merveilles.

Utilisez différentes mises en place

Dans un endroit ascétique, où nous voulons optimiser l’espace, créer de l’ordre et de l’harmonie, il faudra utiliser un système asymétrique – les gens aiment les choses de la même taille et du même rendu, de sorte que deux tables de la même taille placées de part et d’autre d’un fauteuil plus grand coexisteront parfaitement. Le système asymétrique apportera une bouffée de fraîcheur à l’espace. Placez deux meubles similaires, mais différents, l’un à côté de l’autre et le restaurant deviendra immédiatement plus intéressant.

Fonctionnalité et commodité – les clés d’un aménagement d’intérieur réussi

Même le plus bel endroit ne sera pas un endroit convivial si vous oubliez la fonctionnalité. Qu’en est-il, après avoir acheté les meubles les plus en vogue cette saison, puisqu’ils barrent le chemin vers le bar, les toilettes, où la circulation des serveurs ?
Par conséquent, nous devons nous souvenir, entre autres, de laisser suffisamment d’espace libre et d’opter pour une disposition ergonomique du mobilier. Ceci est extrêmement important dans l’organisation d’un restaurant. Séparer la zone active de la zone de relaxation (surtout si nous nous concentrons sur un arrangement ouvert) empêchera les clients d’interférer les uns avec les autres.

Ne dupliquez pas ! Inspirez-vous

Nous avons laissé pour la fin l’une des règles les plus importantes du design d’intérieur : ne jamais organiser de la même manière.
Chaque espace, à l’instar de ses clients, a son propre caractère. C’est pourquoi la copie directe du système couleur et des équipements ne garantit pas le succès.
Un aménagement intérieur réussi, associe la juste reconnaissance des besoins du local, de la clientèle et des goûts du propriétaire, de la planification logique et du sens esthétique. Dans ce mélange, nous ne pouvons pas oublier l’esprit, l’harmonie et l’équilibre, mais aussi une note d’extravagance.

Glossaire de l’étiquette

Adhésif : matériau permettant de faire adhérer deux surfaces

Adhésion ou tac : force de collage après pose de votre adhésif

Avance : sens de défilement de la bande d’étiquettes en machine

Backing dorsale ou glassine : matériau siliconé anti-adhérent utilisé pour transporter les étiquettes adhésives avant pose.

Cohésion : temps nécessaire à l’adhésif pour adhérer au support

Frontal : c’est le matériau frontal d’impression, en papier ou en synthétique, détermine l’aspect de votre étiquette.

Laize : largeur de la bande d’étiquettes.

Mandrin : rouleau en carton sur lequel la bande d’étiquettes est enroulée (disponible en 45 et 76 mm)

Pelliculage : lamination d’un film transparent sur un support imprimé, permet une meilleure protection de votre étiquette, existe en mat ou brillant

Vernis : matériau transparent déposé sur votre étiquette afin de lui donner une meilleure résistance dans ces conditions d’utilisations. Existe en mat ou brillant.

Sens d’enroulement : il indique la position de l’étiquette pour son sens de sortie, important pour les poses d’étiquettes en automatique (se référer au shéma)

Substrat : support du produit à étiqueter

Thermique : désigne un papier ou film synthétique ayant subi un traitement chimique réagissant à la chaleur.

Formes de découpes : il est possible de réaliser toutes les formes de découpe possibles : en rond, en languette,… Chaque forme nécessitera la création d’un outil spécial.

Les adhésifs

Permanent : adhésif standard permettant une très bonne tenue sur l’ensemble des supports.

Renforcé : adhésif extrêmement résistant bénéficiant d’un tac élevé, à utiliser dans des conditions d’utilisations extrêmes pour votre produit.

Spécial congélation : adhésif permettant une pose dans un milieu froid sur des surfaces ayant une température négative ou proche de zéro.

Enlevable ou repositionnable : adhésif permettant d’enlever l’étiquette et la repositionner.

 

Les papiers

Thermique : désigne un papier ou film synthétique ayant subi un traitement chimique réagissant a la chaleur.

Le velin : qualité de papier standard offrant un bon rapport qualité prix, idéal pour des applications simples.

Le couché : papier plus lisse que le velin, offre un meilleur aspect visuel, et une meilleure qualité d’impression.

Kromcot : papier couché qui a subi un traitement de surface qui le rend extrêmement brillant

Papier de création : papier structuré offrant un aspect visuel et un touché

 

Les synthétiques

Polyéthylène : matière synthétique offrant une grande résistance et imperméable, sa souplesse permet une pose sur des produits aux formes complexes. Existe en blanc ou transparent.

Polypropylène : matière synthétique semi-rigide offrant une grande résistance à l’utilisation, indéchirable et imperméable. Existe en blanc ou transparent.

 
Un large choix de formats s’offre à vous :

Vous pouvez choisir un format normalisé : A0 – A1 – A2 – A3 – A4 – B1 – B2 – B3

 
  • Format A0 = 841 X 1189 mm soit 1 m2
  • Format A1 = 594 X 841 mm
  • Format A2 = 420 X 594 mm
  • Format A3 = 297 X 420 mm
  • Format A4 = 210 X 297 mm
  • Format B1 = 707 X 1000 mm
  • Format B2 = 500 X 707 mm
  • Format B3 = 353 X 500 mm
 L’usage fait que l’on utilise souvent le format simplifié, comme : 
  • Format simplifié du A2 = 40 X 60 cm
  • Format simplifié du B1 = 70 X 100 cm
  • Format simplifié du B2 = 50 X 70 cm
 

Choisir un format imposé :

 
  • Abribus = 1200 x 760 mm
  • Bandeau abribus = 1120 x 220 mm
  • Métro = 2000 X 1500 ou 1000 x 1500 mm
  • Bus, flanc gauche = 2750 x 680 mm
  • Bus, flanc droit = 1920 x 680 mm
  • Bus, arrière = 1000 x 830 mm
  • Cinéma = 1200 x 1600 mm
  • Affiche 4 par 3 = 4000 x 3000 mm
 

Choisir un format sur mesure :

 Vous optez pour le format de votre choix. Si la largeur est supérieure à 150 cm, nous imprimerons votre affiche en plusieurs morceaux. Longueur maximum : 25 mètres. En fonction du format, des conditions de pose, de la qualité (par exemple : photo) nous vous conseillerons sur le type et le grammage du support.Pour les quantités, nous vous orienterons vers le procédé le plus adéquat : offset, traceur.

Vos imprimés publicitaires et la loi

Le législateur a prévu des obligations pour tous les imprimés publicitaires.

Sans prétendre à l’exhaustivité, nous vous rappelons les principales mentions devant figurer sur vos prospectus et flyers :

  • Le nom et l’adresse de l’imprimeur ;
  • Les informations légales : dénomination de l’entreprise, numéro RCS, siège social, forme sociale et capital ;
  • Les textes doivent être rédigés en français ;
  • En cas d’insertion d’image d’autrui, le crédit photo doit être stipulé ;
  • Le respect du Code de l’environnement:
    • La mention « Ne pas jeter sur la voie publique » est couramment utilisée pour des raisons de salubrité publique ;
    • Le logo « Triman »  obligatoire sur les produits relevant d’une consigne de tri ;
    • Le logo « Ecofolio » pour les sociétés concernées par leur production de papier.
  • Politique de santé publique : pour tous les produits alimentaires manufacturés, vous devrez ainsi respecter la loi en imprimant sur vos flyers une mesure d’éducation nutritionnelle : « Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour » ou encore : « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière » De même, il vous faudra imprimer une mention légale obligatoire sur votre flyer, si vous présentez un produit alcoolisé « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération».

QUEL VINYLE POUR QUEL USAGE ?

Il existe 3 types de vinyle : le monomère, le polymère, le coulé.Pour établir votre choix, vous devez tenir compte de 3 critères :
  • durée d’exposition,
  • pose extérieur ou intérieur,
  • utilisation sur une surface plane, ou courbe et légèrement galbée, ou avec des formes complexes ;
    • Le vinyle monomère: économique. Il est idéal pour une utilisation intérieure de courte durée sur une surface plane. Il peut convenir pour l’extérieur, mais attention il est sensible à la dilatation, ce qui réduit sa durée de vie
    • Le vinyle polymère: conformable. Il convient aux surfaces légèrement galbées, avec une durée de vie moyenne de 3 à 5 ans. Parfait pour les applications extérieures. On l’utilise très souvent pour le marquage des véhicules en le pelliculant pour prolonger sa durée de vie. C’est le produit polyvalent par excellence.
    • Le vinyle coulé: ultra-conformable, de  grande stabilité dimensionnelle, utilisable sur toutes surfaces. Avec sa durée de vie la plus longue, c’est le produit haut de gamme utilisé pour l’habillage totale d’un véhicule, pour l’aéronautique et l’industrie.